SPORT : Un Luis Suarez moins mordant qu'avant !

Mis à jour : 22 févr. 2019

Le match des 8es de finale, de la Ligue des champions, entre l'Olympique Lyonnais et le Barça, hier soir, n'est pas passé inaperçu. La presse espagnole, remet principalement la faute, sur l’inefficacité de Luis Suarez.

Les performances, de Luis Suarez, inquiètent de plus en plus en Ligue des champions.

Le manque de réalisation de la part des deux équipes, hier soir, au Groupama Stadium, fait l'objet de toutes les discussions. Si pour l'OL, la prestation offerte reste satisfaisante, en réussissant à s'accrocher au géant catalan, du côté du Barça, c'est une toute autre histoire.


La presse espagnole n'y va pas de main morte. Et la vérité peut parfois blesser. Le « Mundo Deportivo » ouvre la marche et s'inquiète des statistiques, dites « désespérantes » du numéro 9 barcelonais. En effet, l'uruguayen n'a pas marqué le moindre but, à l'extérieur, en Ligue des champions, depuis maintenant 16 matchs.



L'autre quotidien sportif, « Sport », affiche également, en Une, un Luis Suarez désemparé, pour symboliser le manque de réalisation et l'impuissance des Blagranas, face à un Anthony Lopes en grande forme, dans les cages lyonnaises, avec pour titre : « Seul un but a manqué ».


Mais Luis Suarez est-il le seul responsable ?


« Marca », journal spécialisé, pro-madrilène, désigne un autre fautif. Le quotidien, pointe « l'aveuglement » d'Ernesto Valverde, l'entraîneur catalan qui se borne à laisser sur la pelouse un numéro 9 non concluant.


L'histoire se répète. La saison précédente, l'attaquant était tout aussi inoffensif, avec 1 but marqué en 10 matchs de Ligue des champions. Des performances inhabituelles pour l’uruguayen. Deux ans après son arrivé chez les Blaugranas (depuis 2014), "El Pistolero" tirait à balles réelles, et avait enfoncé le ballon 15 fois au fond des filets, en compétition européenne.


Le temps est arrivé pour lui, de quitter Barcelone ?


Il est peut-être encore trop tôt pour le savoir, mais il n'est sûrement pas trop tard, pour qu'Ernesto Valverde, commence à se remettre en question à propos de la titularisation de son joueur offensif.



Le résumé du match :




Kultur.

© 2018 KULTUR

  • Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

Abonnez-vous !