SPORT : L'OL c'est comme les gilets jaunes

Mis à jour : 17 déc. 2018

Tout comme les gilets jaunes, Lyon vient de tout casser en s'imposant 3 à 0, ce soir, face à un Monaco très fragile. Les spectateurs ont été témoins d'une défaite humiliante qui enfonce, une fois de plus, le club de la principauté au fond du gouffre.

Tout comme Ferland Mendy, Nabil Fekir et Houssem Anouar ont brillé, ce soir, à domicile, face à Monaco.

Trois noms à retenir ce soir : Anouar, Fékir, Mendy. Ces trois là ont bousculé les monégasques qui n'ont pas pu suivre la cadence imposée par les lyonnais. Les Gones ont mis une gifle remarquable à leurs adversaires qui ne seront pas prêts d'oublier. Une dérouillée qui montre, de plus en plus, l'incapacité de Thierry Henry et son effectif à sortir la tête de l'eau.


Une équipe guérie


L'Olympique Lyonnais vient de se remettre de sa dernière défaite face à Rennes, mercredi 5 Décembre, en se vengeant sur le souffre-douleur du championnat. On a constaté une trop grande différence de niveau de jeu durant cette soirée. Un peu comme David et Goliath, sauf que dans cette version, c'est Goliath qui a vaincu David.


"Monaco était à la ramasse" tweet cet internaute. Et en effet, on est bien loin du Monaco de l'année et de l'année qui la précède. Pourtant habitué à être au sommet du classement, l'ancien 2ème du championnat s'est fait marcher dessus ce soir au cours d'un match qui a tourné à la punition (3-0).



A la 59ème minute, on assistait déjà à la clôture du spectacle avec un dernier but de la tête signé Ferland Mendy, servi sur un centre de Kenny Tete. Après ça, les deux équipes ont bien compris que le rapport de force était inégal et elles se sont, presque, chacune arrêtée de jouer. L'une d'un côté consciente de sa supériorité et l'autre souhaitant que le massacre s'arrête. Le scénario était triste à voir pour les monégasques et pour Thierry Henry, qui assistait au spectacle, posé sur son banc, impuissant.


Monaco est en chute libre cette année et il semble que rien - ni même l'arrivée du technicien français - ne pourra amortir cette course vers le précipice.


L'interview d'après-match de l'entraîneur :


Kultur.



© 2018 KULTUR

  • Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

Abonnez-vous !