SPORT : Coup dur pour l'OL !

Le tirage de la Ligue des Champions vient tout juste de tomber et malheureusement, les lyonnais ne sont pas prêts de passer le mois de Février et celui de Mars en toute tranquillité. Quant au PSG, il a toutes ses chances de se qualifier pour les quarts de finale.

Des oppositions de chocs dès les 8èmes de finale.

Sur le papier, c'est une affiche de rêve qui nous est présentée. Le Paris Saint-Germains affrontera Manchester United, alors que Lyon devra prier pour que les barcelonais les épargnent de les humilier.


Est-ce que le PSG devrait avoir peur de son adversaire anglais ? Oui et non. D'un côté, on pourrait dire oui. Une aussi grosse équipe, ça impressionne. Mais à l'opposé, les statistiques sont, quant à elles, très rassurantes.


L'Olympique Lyonnais devra créer l'exploit !


0 : c'est le nombre de défaite de la part du FC Barcelone au cours de ses 6 derniers matchs de Ligue des Champions, soit, depuis le début de saison. Cette année, le club catalan marche, en toute sérénité, sur ses adversaires. Autant en compétition européenne qu'en championnat espagnol puisqu'hier soir, les Blaugranas ont anéanti Levante en les enterrant 5 à 0. Et avant ça, c'est l'Espanyol de Barcelone qui en a pris pour son grade en se faisant punir 4 à 0. Sur le plan européen, le Barça reste toujours puissant. Enfin... peut-être pas autant.


Celui qui n'affiche aucune défaite au compteur, n'est pas, pour le moins, intouchable. Des résistants lui tiennent tête. On notera notamment son match nul contre Tottenham, mardi dernier, qui s'est achevé sur un score de parité.


Avec ses 6 buts en seulement 4 matchs, en C1, Messi est comme à son habitude, étincelant.

En revanche, pour Lyon en Europe, son parcours est un peu moins convaincant. Le club français affiche lui aussi 0 défaite - lors de ses 6 derniers matchs - mais, néanmoins, il ne compte qu'une seule victoire. Toutefois cette dernière reste notable. Le club de Jean-Michel Aulas a tout de même réussi à s'imposer face au grand Manchester City.


L'Olympique Lyonnais a déjà montré qu'il pouvait faire la différence contre de grosses équipes. Il devra, une nouvelle fois, prouver et confirmer ce fait.


L'entraîneur français, Bruno Genesio, s'est d'ailleurs exprimé à ce sujet. « C'est un des tirages les plus compliqués. On va faire avec. Ce sera une très belle affiche. On est capable de faire deux exploits (les 19 Février et 13 Mars prochains) », a-t-il déclaré.


Un PSG convaincant


Pour le club de la capitale, la situation est peu moins complexe. Même si l'équipe parisienne se verra confrontée au géant mancunien, son parcours et son effectif rassurent beaucoup plus que son homologue lyonnais, qui peine un peu plus au niveau européen.


Le parcours du Paris Saint-Germains en Ligue des Champions est concluant. Cette année, il a su prouver qu'il pouvait se dépatouiller des situations les plus extrêmes, à l'image de la dernière confrontation l'opposant à Liverpool, qui montre, effectivement bien, l'efficacité de chaque membre de l'équipe mais aussi celle du technicien allemand, Thomas Tuchel.


Pour les 8èmes de finale, le champion de France en titre devra continuer sur sa belle lancée en ligue européenne malgré les obstacles qu'il rencontrera.


Offensivement, le PSG est serein.

Au niveau des statistiques, les Red Devils sont plus stables que Paris. Avec ses 8 buts marqués et 4 encaissés, le club anglais ne montre aucune faille apparente. Et c'est là que tout va se jouer.


Beaucoup plus efficace offensivement, le PSG comptabilise 17 buts marqués, soit le plus grand nombre de la compétition. Cependant, sa défense laisse un peu plus à désirer (9 buts encaissés).


Les deux équipes affichent des chiffres similaires niveau victoires et défaites. Chacune d'entre elles totalise 6 succès. Mais Manchester compte un échec de plus que son prochain adversaire. Ce qui en donne 2 pour l'anglais contre 1 seule et unique, pour le français.


La redoutable offensive parisienne fera-t-elle pencher la balance en sa faveur ?

Réponse les 12 Février et 6 Mars prochains.



Le coup-franc exceptionnel de Juninho, avec Lyon, contre le Barça en 2009 :



Kultur.

© 2018 KULTUR

  • Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

Abonnez-vous !